page image

La simplicité à l’ouvrage - opus 2 Atelier d’Architecture. Ateliers municipaux de Baurech (Gironde)

par Benoît HERMET, concepteur-rédacteur

Pour expliquer son travail, Stéphane Amouroux lie le geste à la pensée. Il dessine, il «  crobarde  », il raconte, maquette à l’appui, donne vie à la géométrie des formes et des volumes. L’architecture est comme une partition, rythmée par ses temps forts et ses respirations. Avec Laurent Bourhis, son associé de leur agence OPUS2, ils ont réalisé les ateliers municipaux de Baurech, commune de Gironde au caractère préservé, entre coteau boisé et proximité de la Garonne.

Le programme, quasi industriel, comprenait un garage équipé d’un atelier de maintenance et un local destiné aux cantonniers, pour se changer, «  casser la croûte le midi  », surmonté d’un stockage de petit matériel. Le tout devait s’insérer près d’un boisement hérité de l’ancien parc du château xixe voisin.

Chaque élément est différencié par ses matériaux  : l’acier du garage, le bois du logis, le soubassement en béton qui sert de terrasse. L’un des bâtiments s’enroule avec l’autre, une fenêtre d’angle soulignant l’impression visuelle. Sur son remblai naturel, le léger porte-à-faux du garage le détache du sol, affirme une horizontalité reprise par la fenêtre en bandeau. Celle-ci apporte de la lumière, revient sur d’autres façades, participe à cette écriture qu’affectionnent les deux architectes, dans la continuité du style moderne.

Les ateliers ne s’imposent pas à leur environnement, c’était l’intention. On les voit depuis la route sans déterminer leur fonction au premier coup d’œil. Le maître d’ouvrage, vigilant sur l’impact mais sensible à l’architecture, a fait confiance tout en voulant être surpris. Sur place, les architectes ont décalé leur projet afin de conserver un chêne séculaire. En résonance avec le site, et pour le confort des personnes, la baie de l’atelier de maintenance ou le passage couvert donnent sur le parc.

Rien de banal en somme, rien de “dur” pour un équipement de ce type, mais « de l’attention » dit Stéphane Amouroux, une recherche de la simplicité tout en nuances.

Maître d’ouvrage Commune de Baurech. Maîtrise d’œuvre opus 2 Atelier d’Architecture. Montant des travaux 350 000 €HT. 
Surface 300 m2 shob. Planning travaux Début du chantier  : octobre  2009. Durée  : 12 mois. Livraison : octobre 2010.