élections 2010

2007 - 2010
Sous le signe du rassemblement des confrères.
(Bilan non exhaustif)

par le conseil de l’ordre des architectes d’aquitaine

Le renouvellement triennal du Conseil de l’Ordre aura lieu à l’automne. L’heure est donc au bilan du mandat qui s’achève. Depuis notre élection en octobre 2007, nous n’avons pas ménagé notre temps et notre énergie au service de la profession  :
La première mission des membres du Conseil de l’Ordre est la représentation de la profession. C’est une mission quasi quotidienne. Il s’agit de faire (mieux) connaître le métier d’architecte aux élus politiques, aux représentants de l’État, aux partenaires de l’acte de construire, au grand public. Porter la parole des architectes,

  • c’est occuper le terrain  : en tant que conseillers, nous participons notamment à de multiples rencontres et commissions de travail organisées par les préfets des cinq départements d’Aquitaine, les grandes villes, les administrations… nous avons contribué ainsi à nourrir de nombreux débats et à prendre des positions sur des sujets tels que les incidences de la réglementation sur la qualité architecturale, ou l’accessibilité des bâtiments.
  • c’est aussi mener des actions de lobbying de proximité  : interpellation des candidats aux élections municipales début 2008 sur les thèmes de la ville, la densité, l’entretien du bâti existant, etc., mobilisation contre les contrats de partenariat (PPP) en 2008, sensibilisation des élus en 2009 pour la sauvegarde de la maîtrise des sociétés d’architecture par les architectes (directive Services) et conférence de presse pour médiatiser ce combat, lutte contre le dumping des honoraires en partenariat avec A&CP en 2010.
  • c’est dialoguer avec les partenaires de la filière construction  : entreprises, bureaux d’études, maîtres d’ouvrage, etc. Le Conseil de l’Ordre a notamment apporté son soutien à la filière bois suite à la tempête Klaus de janvier 2009…

Ce mandat 2007-2010 a été particulièrement placé sous le signe du rassemblement des confrères, par l’in­ves­tis­sement d’un nouveau lieu en Aquitaine, dédié à l’architecture et au cadre de vie  : le 308. Les locaux de l’Ordre, situés 308 avenue Thiers à Bordeaux, regroupent, autour de l’institution ordinale, l’association Architecture et commande publique, le Centre de formation continue des architectes, et la Maison de l’architecture. En moins d’un an et demi, le 308 est devenu un lieu culturel incontournable dans la région. Deux cycles de conférences ont été mis en place en 2010  : un cycle de conférences professionnelles sur les modes d’exercice, la sauvegarde des entreprises, le passage en société, etc. et un cycle baptisé «  construire aujourd’hui  » sur un territoire donné.

Pour communiquer vers les architectes d’Aquitaine, nous avons voulu «  le 308  » journal, outil d’expression et d’information bimestriel dont la qualité est reconnue par tous, et amélioré la newsletter hebdomadaire liée au site www.architectes.org. Nous avons également décentralisé plusieurs de nos réunions dans chaque département d’Aquitaine­ afin d’aller à la rencontre des architectes locaux.

Le Conseil a bien entendu poursuivi sa mission de gestion de la profession  : ces trois dernières années, nous avons inscrit 211 architectes et 110 sociétés. Dans le même temps, 118 confrères ont été radiés, ainsi que 26 sociétés. En trois ans, 15 architectes membres de l’Union Européenne non installés en France ont été autorisés à réaliser une opération sur le territoire national. Comme tous les ans, le Conseil a contrôlé les assurances professionnelles des 1 643 architectes inscrits au Tableau et des 431 sociétés d’architecture et a dû prendre, pour quelques-uns, des mesures de suspension/radiation du Tableau pour défaut d’assurances.

Les services aux architectes ont été développés, particulièrement dans la période de crise économique qui a durement touché la profession  : aide aux architectes en difficultés financières ou ayant des problèmes de santé, entraide, conseils juridiques (1 400 appels par an).

La défense de la profession est restée une priorité durant ce mandat  : à travers le traitement des litiges opposant les architectes à leurs clients ou les architectes entre eux (377 dossiers en trois ans), les poursuites disciplinaires engagées contre 16 confrères en infraction avec la déontologie, les poursuites pénales contre les usurpateurs du titre d’architecte, l’intervention des conseillers de l’Ordre dans les procédures de redressement et liquidation judiciaires des architectes et sociétés d’architecture (une dizaine de cas par an).

Nous avons mené des actions de promotion des architectes d’Aquitaine notamment envers le grand public  : participation au salon Habitat Déco d’Agen en 2008, à Agora biennale d’architecture et d’urbanisme de la ville de Bordeaux en 2008 et 2010, aux cafés-croissants du développement durable en partenariat avec Arc en rêve (2008). La création du premier Prix d’architecture aquitain est en cours et devrait constituer l’événement majeur de l’année à venir.

Enfin, nous nous attachons aussi à préparer l’avenir, en participant à des groupes de travail et de réflexion créés par le Conseil national (développement durable, marchés publics, marchés privés, diffusion de la culture architecturale, doctrine juridique). Sans oublier les architectes de demain  : nous sommes membres des jurys HMONP (habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre) et entretenons des relations suivies avec l’École d’architecture et de paysage de Bordeaux.

  • Election 2010

    Election 2010