page image

Cultivons notre jardin

par Benoît Hermet, rédacteur journaliste.

À l’approche de l’été, l’envie nous prend de flâner  ! Avec l’union des trois régions, Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, les possibilités se multiplient. Le projet du Moulin du Marais a vu le jour dans le pays mellois, au sud des Deux-Sèvres. La communauté de communes du village de Lezay souhaitait transformer un domaine agricole vétuste en pôle d’éco-construction et de développement durable. Déjà sur place, plusieurs associations œuvrent dans l’insertion à travers l’agriculture biologique et la restauration du bâti, dans la culture et la formation en milieu rural. Basés dans le département, les architectes Sandrine Raphel-Chessé et Raphaël Chouane ont orienté leur activité autour du bioclimatisme et de l’empreinte environnementale des bâtiments.

Sur les trois hectares du Moulin du Marais, ils ont réhabilité cinq édifices en pierre, dont le moulin qui reçoit désormais des bureaux, et réalisé trois constructions en bois, dont un théâtre qui peut accueillir des représentations en extérieur. L’emploi de matériaux locaux est un des points forts de leur intervention  : terre rouge du site pour confectionner enduits et briques  ; chanvre des agriculteurs du département utilisé comme isolant  ; bois non traités, notamment du chêne aquitain issu de la tempête de 1999. Le châtaignier, souvent visible dans l’architecture vernaculaire, marque ici l’écriture des bâtiments contemporains, et des passerelles ont été fabriquées en robinier. L’eau est un autre fil conducteur. Un canal souterrain révélé lors du chantier longe des cheminements conçus avec le paysagiste Christophe Montil, pour valoriser toutes les zones humides contribuant à la qualité du site, où des scolaires viennent régulièrement.

«  Notre métier est celui de la synthèse  », résument Sandrine Raphel-Chessé et Raphaël Chouane, soulignant l’implication de leur maître d’ouvrage et des associations qui font vivre le lieu. Cette démarche volontariste autour des éco-matériaux et du paysage a permis aux architectes de réaliser en ce moment le siège d’une des entreprises leaders du bio en France, située à La Rochelle. Une jolie façon de cultiver son jardin.

Éco-réhabilitation du site du Moulin du Marais 1er prix Futurobois dans la catégorie « bâtiments publics »

Maîtrise d’ouvrage Communauté de communes du Lezayen (79)

Maîtrise d’œuvre R & C – ATELIER D’ARCHITECTURE CHOUANE-RAPHEL-CHESSÉ Architecte associé Jocelyn FUSEAU

Paysagiste GÉNIPLANT (79)

Montant des travaux 1 802 000 € HT

Surface SHON 1 700 m² de bâtiments

Planning travaux Début du chantier  : mars 2009 Livraison : février 2010