JPO

Sensibiliser, c’est semer des graines  !

par Natacha Boidron, architecte et Albin Arnaud, architecte

Après une dizaine d’années de salariat, j’ai senti le besoin de suivre mon chemin, je me suis installée à mon compte.

La grande disponibilité qui s’est ensuivie, mon goût pour la transmission et la prise de conscience du degré zéro de la culture architecturale en milieu scolaire ont eu raison de la voie parallèle que j’ai choisi de prendre, celle de la médiation auprès du jeune public.

J’ai gardé, en filigrane, une activité professionnelle conventionnelle qui me permet de rester proche de la réalité du métier mais je suis très sélective sur les projets.

Depuis deux ans, je crée et anime des ateliers d’éveil et de sensibilisation à l’architecture et à la ville. Dans mon agence, à la Maison de l’Architecture d’Aquitaine, dans les écoles et collèges, je constate le vif intérêt que témoignent petits et grands.

La sensibilisation est, de mon point de vue, une clé majeure pour véhiculer une image positive de l’architecte et de ses compétences vers la bienveillance du grand public de demain à l’égard de l’architecture.

En 2013, j’ai participé aux JPO* avec enthousiasme, convaincue du potentiel d’ouverture que pouvait apporter la manifestation organisée par l’Ordre des architectes d’Aquitaine. Sur les douze agences d’architecture que compte Libourne j’étais la seule présente.

En 2014, j’ai mobilisé les architectes du Libournais pour donner plus d’ampleur à ces journées afin que notre présence compte sur le territoire. Nous étions six agences à ouvrir nos portes, nos relations confraternelles ont été réelles. Nous nous sommes organisés pour promouvoir l’événement sur la commune et sur les réseaux sociaux  ; la presse locale a suivi nos différentes actions et animations, de nombreux articles sur l’architecture en Libournais sont d’ailleurs parus depuis… Une petite graine a germé  !

En 2015, les architectes ouvrent leurs portes les 12 et 13 juin. À la veille de fédérer à nouveau mes consœurs et confrères pour sensibiliser ensemble le grand public à l’architecture, j’accepte spontanément la proposition de l’Ordre d’être référente JPO en Aquitaine.

* le surnom de l’événement «  Les architectes ouvrent leurs portes  ». ✎ Natacha Boidron, architecte

En 2014, les JPO furent un moment privilégié de rencontres denses et enrichissantes avec un public intéressé par l’architecture et ses nombreux mystères pour le profane. Beaucoup de particuliers n’ayant jamais osé passer le porche d’une agence, sûrement par peur infondée de la douloureuse, ont sauté le pas chez nous  ! Cette journée c’est avant tout de la pédagogie, son caractère chronophage et répétitif est largement compensé par la joie d’être écouté par des oreilles attentives et intéressées. Parler de ce que l’on fait, en partant de la base, de la comparaison entre notre métier et celui des constructeurs par exemple, c’est répandre l’idée qu’un architecte est un atout qualité, indépendant et sincère de par l’éthique indispensable à la bonne tenue des projets qu’on lui confie. Les JPO c’est donc tordre le cou aux idées préconçues, c’est se rendre compte que la tâche est énorme  : personne ne sait ce que fait un architecte  !

Nous avons profité de cette journée pour faire visiter une maison serre accolée à l’agence, l’occasion de susciter l’intérêt, les questionnements chez le particulier. L’objectif était que chaque personne qui sortait de cette balade champêtre en coeur de ville, dans et autour de cette maison qui dialogue avec son paysage immédiat, se dise qu’habiter c’est plus que choisir la couleur d’un carrelage. Habiter, ça demande des heures de dialogue avec son architecte.

✎ Albin Arnaud, architecte

Architectes, inscrivez-vous sur www.portesouvertes.architectes.org avant mi avril