carte blanche

L’architecture avec et pour tous  !

par Sylvain CAZAUBON, titulaire du Diplôme d’architecte DE–HMONP, président de Destination patrimoine

La foi absolue que j’ai pour le rôle éminemment social de l’architecture, pour sa capacité à réunir collectivement les individus et à leur permettre de s’épanouir individuellement, m’a amené à croiser en 2013 la route de l’association Destination Patrimoine avec laquelle je partage la même conviction  : que chacun doit être en mesure de comprendre son environnement, afin de se l’approprier et contribuer à son évolution.

L’architecture, plus qu’un enseignement, est l’acquisition d’un regard permettant de voir l’invisible. Destination Patrimoine œuvre depuis 17 ans à partager cette subtilité, cette relation ténue et sensible avec l’espace, auprès de tous les publics lors de rencontres véritablement singulières autour du cadre de vie  : avec les enfants de tous âges et leur soif inextinguible de découverte, lors de ballades urbaines où tous les participants sont acteurs et s’enrichissent mutuellement.

Lors de ces rallyes où l’architecture et la ville deviennent un immense terrain de jeu, sur l’espace public qui prend alors tout son sens de bien commun,… 2 500 signes ne suffiraient pas à exprimer la richesse à la fois culturelle et humaine qui se dégage des actions menées par l’association, tout comme ils ne seraient pas assez pour expliciter les apports émanant d’un tel engagement pour un architecte dans sa pratique de maîtrise d’œuvre.

Trop peu énoncés, souvent tus au profit des bénéfices pour le grand public, ces apports sont pourtant nombreux et méritent d’être considérés  : se connaitre soi-même et les autres, communiquer, écouter et traduire, co-construire, territorialiser, rencontrer, profiler, apprendre et actualiser, s’outiller, gérer… Leur énonciation est significative de la multiplicité de ces apports, qui relèvent autant de savoirs que de savoir-faire et de savoir-être, susceptibles d’étoffer et consolider ceux que nous sollicitons dans notre pratique professionnelle.

D’autant plus qu’à y regarder de plus près, la médiation occupe une place prépondérante, dans la collaboration avec chaque interlocuteur concerné par un projet et lors de toutes ses phases. Les notions de tous ordres découvertes et assimilées pour une action de sensibilisation et par les rencontres qui s’y exercent enrichissent fondamentalement le processus de conception, et permettent d’ancrer notre pratique, autant dans le territoire que dans le vécu et les attentes de celles et ceux qui le vivent quotidiennement.

Parce que transmettre, c’est aussi recevoir  : vive l’architecture avec et pour tous  !