édito

S’engager pour la profession !

par Michel Moga , président de l’Ordre

A chacun ses élections régionales !

Les conseils des ordres régionaux des Architectes vont être renouvelés par moitié. Neuf postes seront à pourvoir en Aquitaine lors des élections des 15 Septembre et 21 Octobre 2010. Un appel à candidatures sera lancé avant l’été. Ensuite, auront lieu les élections des modules : Maison de l’architecture, Centre de formation et Architecture et Commande publique.

Nous comptons sur vous ! C’est l’occasion de vous demander « que puis-je faire pour la profession ? ». Toutes les énergies nouvelles sont bienvenues.

La constitution de listes permet de mieux signifier la volonté et la réflexion d’un groupe de développer les sujets qui lui tiennent à coeur. Il serait souhaitable que ces listes prennent en compte la parité et la diversité de nos départements. Cet engagement, pour la profession, qui le mérite et qui en a besoin, devra être suffisamment fort pour durer tout le temps du mandat de six ans.

Après plus de deux ans passés à mettre en place Le 308, qui nous permet déjà de nous rassembler pour construire et communiquer sur nos activités, nous devons faire face à cette période de mutation et nous demander : comment exercer le métier d’architecte aujourd’hui ? et, pour notre institution : comment protéger et informer tous nos confrères ?

Avec l’Ordre National, nous avons obtenus gain de cause pour que la transposition de la « directive services » européenne en droit français, ne puisse pas nuire à l’indépendance de nos sociétés d’architecture.

Nous continuons à nous battre contre les différentes atteintes faîtes à la loi MOP sous prétexte de plan de relance ou de futur contrat de performance énergétique.

En tant qu’architecte, nous pesons trop peu dans l’économie de l’acte de construire. Les agences d’architectures doivent devenir des sociétés d’architecture.

Dés maintenant, il faut nous protéger et protéger nos agences : en nous formant, en développant des sociétés aux statuts permettant le mode d’exercice le mieux approprié à notre clientèle, en nous incitant à nous regrouper, à intégrer des compétences nouvelles et à rechercher de nouveaux marchés, en veillant à la sauvegarde des agences, en souscrivant des assurances protégeant notre santé et facilitant la transmission des parts aux associés, en valorisant notre travail, tout en arrêtant la grande braderie de nos honoraires et enfin, dans la mesure du possible, en médiatisant nos projets.

Les sujets à développer ensemble, jusqu’en 2013 sont inépuisables. Tous ceux et toutes celles qui apporteront leurs idées, leur enthousiasme et leur engagement seront les bienvenus.