développement durable

Le GIP Littoral Aquitain

par Bénédicte Duluc, GIP Littoral Aquitain, Chargée de mission aménagement

Outil de réflexion, de coordination et d’appui pour l’aménagement et la gestion des espaces littoraux, le GIP Littoral Aquitain permet de renforcer la cohérence des actions locales et les partenariats. Regroupant l’État, le Conseil régional d’Aquitaine, les Conseils généraux de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques ainsi que l’ensemble des intercommunalités du littoral, sa première mission a été de concevoir en 2009 une stratégie partagée pour le développement durable, équilibré et solidaire du littoral aquitain  : le Plan de Développement Durable du Littoral Aquitain. Depuis lors, il mène des études et actions visant sa mise en œuvre.

Appel à projet station  : vers une requalification des stations touristiques

De la prospective à la définition de projets d’aménagement et de développement

C’est dans le cadre de l’étude prospective tourisme menée par le GIP Littoral en 2010 que la nécessité d’une réflexion sur l’aménagement des stations touristiques s’est posée prioritairement. En identifiant une typologie spécifique aux stations du littoral aquitain (stations urbaines, nature, ex-MIACA), l’étude a permis de révéler des enjeux d’aménagement et d’évolution touristique propres à chacune d’entre elles. Le choix des trois sites tests s’est donc tout naturellement porté sur des territoires pouvant illustrer de manière complémentaire ces enjeux.

Pour Audenge, commune du Bassin d’Arcachon proche de l’agglomération bordelaise, il s’agira de voir comment continuer à concilier attractivité et préservation de son environnement.

Pour Mimizan, station héritée de l’action de la MIACA et confrontée au vieillissement de ses équipements et infrastructures, les réflexions devront permettre de répondre aux enjeux de requalification et d’adaptation de son offre touristique.

À Bidart, l’étude se penchera sur la question de la revalorisation de la vallée de l’Uhabia, secteur à fort potentiel qui souffre aujourd’hui d’une image peu valorisante.

Une démarche collective et innovante Au-delà des réflexions préalables menées sur ces territoires, c’est bien la production d’un référentiel à l’échelle du littoral aquitain qui est recherchée à travers la mise en perspective de principes d’aménagements reproductibles sur d’autres stations du littoral aquitain.

Le cadre de travail partenarial établi permet ainsi aux différents interlocuteurs d’échanger et de partager un projet commun, garant de la protection d’un environnement exceptionnel, atout majeur de nos territoires. Les premiers résultats de l’étude sont attendus pour la fin du 1er semestre 2014.

Un poste de secours innovant en bois Pour renouveler des équipements existants et prendre en compte la problématique de l’érosion, le GIP Littoral aquitain et l’ONF ont obtenu la labellisation du projet de «  poste de secours innovant en bois  » auprès du Pôle de compétitivité Xylofutur. Ce projet porte sur l’élaboration d’un référentiel technique relatif à la conception de ce poste de secours et sur la fabrication d’un prototype.

Fonctionnalité, modularité et réversibilité sont les maîtres-mots du projet. Le bâtiment devra ainsi répondre en priorité aux attentes des surveillants de baignade tout en laissant la possibilité d’être utilisé hors période estivale. Outre la garantie d’une bonne intégration paysagère, l’utilisation du pin maritime ouvre des perspectives intéressantes pour le développement de nouveaux marchés de la filière bois.

Biscarrosse devrait être la première commune à accueillir ce poste de secours en 2015.

www.littoral.aquitaine.fr